La loi de Pareto (80/20) appliquée au blogging

Au début du XXe sicèle, l’économiste italien Vilfredo Pareto observa que 80% de la richesse nationale était détenue par seulement 20% de la population italienne. Plus tard, la loi de Pareto, selon laquelle 80% des effets sont le produit de 20% des causes, a été extrapolée à d’autres domaines, tels les mathématiques, la finance, le sport ou encore, le développement personnel. Et si nous appliquions la loi des 80/20 au blogging ?

La loi de Pareto (80/20) appliquée au blogging

La loi des 80/20 peut s’avérer un outil très utile pour les blogueurs à temps partiel qui ne peuvent se consacrer que quelques heures par semaine à leur(s) blog(s). Bien sûr, cela n’empêche pas les blogueurs à temps plein d’en tirer partie !

Voici comment :

Commencez par reconnaître vos 20% et 80% puis focalisez-vous sur ce qui marche

Pour utiliser efficacement la loi de Pareto en matière de blogging, il vous tout d’abord identifier “le peu” qui vous rapporte “le plus”. Plus facile à dire qu’à faire, voici quelques astuces non exhaustives pour vous y aider :

1 – Identifiez les activités qui vous aimez faire pour plus de satisfaction personnelle

Pour la plupart des blogueurs, l’écriture est la pierre angulaire de leurs compétences. Dès lors, la rédaction de billets de qualité constituera les 20% d’efforts qui engendreront les 80% de résultats escomptés (plaisir, reconnaissance publique, notoriété, motivation, …). A vous de déterminer et de miser sur ce que vous aimez faire.

2 – Identifiez les contenus les plus populaires pour mieux les exploiter et promouvoir votre blog

Jetez un oeil sur le nombre de pages vues et vos commentaires puis sélectionnez 20% de vos articles les plus populaires.
Essayez de les améliorer pour les rendre plus attractifs (mise en page, meilleure lisibilité) mais aussi plus effectifs (mise en gras de mots clés, ajout d’hypertextes).
Ensuite, explorez toutes les opportunités qui vous permettent d’exploiter vos articles populaires au maximum pour in finepromouvoir efficacement votre blog : postez ces articles dans les digg-like, insérez-les dans la signature de votre courriel, faites un billet récapitulatif intégrant un lien pour chacun d’entre eux ou encore, écrivez un article invité avec un lien vers un ou plusieurs de ces articles (en fonction des modalités du blog qui vous accueille) .

3 – Identifez les sources/méthodes qui génèrent du trafic qualifié pour plus de conversions par objectif

Ne perdez pas votre temps avec une source ou une méthode qui vous apporte certes, énormément de visiteurs, mais dont le temps passé sur votre blog ne dure pas plus de 2 secondes ! Vous n’aurez que très peu de chances d’allonger votre liste de diffusion, de grossir le nombre de vos “followers” sur facebook, twitter ou flux RSS, et de faire des ventes.

Analysez plutôt quelles sont les sources ou les méthodes qui vous apportent du trafic qualifié, c’est-à-dire, un public intrinsèquement intéressé par votre contenu et donc susceptible de revenir sur votre blog, vouloir vous suivre voire effectuer un achat.

Pour ce faire, vous pouvez entre autres créer un objectif de conversion au sein de Google Analytics. En fonction de l’objectif fixé, lequel peut être “cliquer sur le bouton Facebook”  ou encore “acheter l’ebook X”, vous serez en mesure d’analyser le profil exact des visiteurs qui effectuent l’action souhaitée (d’où viennent-ils ? combien de temps restent-ils ?).
Vous pourrez facilement déterminer quelles sont les sources ou méthodes qui vous apportent le plus de conversions par objectif et où il est préférable d’investir votre temps et énergie.

Donnez-vous des limites à respecter

L’entretien d’un blog requiert une multiple gestion : rédaction de billets, socialisation et promotion, réponses aux commentaires et aux emails, création de produits ou de services, autant d’activités aux travers desquelles on arrive facilement à s’éparpiller et qui au final, nous font gaspiller un temps précieux.
Il est donc important de s’organiser et se fixer des limites. C’est d’ailleurs ce que met en pratique Jean de Webmarketing Junkie, lequel ne travaille que 15 heures par semaine pour un chiffre d’affaires de 11 000 euros/mois. Jean a récemment confié ses secrets lors d’un sondage mené par Olivier Roland de Blogueur Pro :

J’ai des règles strictes sans lesquelles je travaillerais trois fois plus longtemps :
– pas de messageries instantanées, ni sur Facebook, ni sur gmail, ni ailleurs (sauf Skype avec la famille et les amis), pas de téléphone (sauf pour les proches et les amis hors-boulot). Tout se règle par email.
– je ne reste pas connecté non-stop à mes mails et aux réseaux sociaux. Je les consulte une fois quand j’ai terminé ma liste de tâches, et une fois le soir (ça varie parfois, mais j’essaye de m’y tenir). Je ne passe pas mon temps dessus, je vide les boites de réception et je m’en vais.
– je m’engage rarement dans des projets chronophages, l’évaluation du temps à passer est aussi importante que les prévisions de rentabilité.”

Pensez à l’externalisation !

Maintenant que vous vous focalisez sur ce qui vous aimez faire, sur ce qui marche et que vous vous êtes fixé des règles strictes, quid du reste ? Vous pouvez “sous-traiter” !

C’est d’ailleurs ce que j’ai fait moi-même concernant le design et le logo de mon blog : je n’y connais rien, je pourrais éventuellement me débrouiller, mais j’aurais, pour sûr, passé énormément de temps à concevoir quelque chose de professionnel et qui me ressemble. J’ai donc demandé à mon mari de le faire. « Oui mais… » me direz-vous : pas tout le monde peut compter sur son conjoint ou s’offrir les services d’un web designer. Dans le même esprit, il existe tout un tas d’autres services que vous pouvez déléguer pour un prix abordable (je pense notamment à Alexandre B de WP Thème Pro, qui recense, installe et traduit des thèmes WordPress très professionnels pour quelques dizaines d’euros, ou encore le site WooThemes qui offre une gamme de thèmes premium d’excellente qualité).

Si vous n’êtes pas en mesure de dépenser de l’argent, reportez-vous sur l’échange de compétences : par exemple, si vous êtes mauvais en orthographe, peut-être serait-il judicieux de vous faire relire, en échange d’un service de votre part.

Ainsi, en matière de blogging, garder la loi des 80/20 à l’esprit peut grandement déterminer votre succès, surtout si vous jonglez entre vie professionnelle, vie de famille, et un ou plusieurs blogs. Alors la question que je vous pose pour clore ce billet : quels sont vos 20% d’efforts qui vous rapporte les 80% de résultats ?

 

Articles connexes:

  • http://abcmoteur.fr/ Abcmoteur

    Bonjour, je découvre votre blog et c’est une petite pépite tant les infos sont intéressantes !

    Je mets cet article dans mes favoris, la gestion de son temps devrait être un objectif primordial dans la gestion d’un blog, et ce, dès le début.

  • http://abcmoteur.fr/ Abcmoteur

    Bonjour, je découvre votre blog et c’est une petite pépite tant les infos sont intéressantes !

    Je mets cet article dans mes favoris, la gestion de son temps devrait être un objectif primordial dans la gestion d’un blog, et ce, dès le début.

  • Pingback: Optimisez 20% de vos billets de blog les plus efficients | Blog | Locita