Le pour et le contre des plateformes de blog gratuites

Nombreux sont les blogueurs qui commencent avec une plateforme de blog gratuite. Gratuité, simplicité et rapidité de création sont trois avantages particulièrement alléchants qui, franchement, aident à faire le grand saut et se lancer dans l’aventure du blogging. Pourtant, cette option pratique sur l’instant peut parfois s’avérer inadéquate sur le long-terme. Il faut donc peser le pour et le contre de ce type de service plutôt que de prendre une décision à la va-vite.

Blogger.com, WordPress, Over-blog et Canalblog font partie des plateformes de blog gratuites qu’utilisent la plupart des internautes francophones. De manière générale, il s’agit de services d’auto-publication (capables de transformer vos écrits en site web) et d’hébergement de blog.

La particularité, c’est que ce genre de plateformes vous fournissent une URL, qui est la combinaison du nom de votre blog et de leur nom de domaine (en tant qu’extension). Voici un exemple concret avec le blog de mon amie Clémence qui blogue sur les orchidées : http://les-orchidees-de-clemence.over-blog.com/. Le blog de Clémence est donc hébergé par Over-blog. En ce moment, la plateforme gratuite remplit les besoins de mon amie, mais qu’en sera-t-il sur un horizon temporel plus long lorsque son blog aura évolué ?

Le pour

C’est gratuit et expérimental

La gratuité est un facteur particulièrement motivant. Vous n’avez rien à débourser, ou presque (car il existe des options payantes). Autre avantage qui découle de la gratuité : si vous n’êtes pas sûr de pouvoir vous engager à publier régulièrement, cela vous permet toujours de vous « essayer » aux joies (ou déboires) du blogging et donc constater si cela est vraiment fait pour vous ou non. Et si ce n’est pas le cas, aucun remords !

C’est simple et rapide à créer

Créer un blog gratuit ne vous demandera pas beaucoup d’efforts : il suffit juste de cocher quelques cases pour « customiser » votre blog en termes de couleurs, polices, template, etc. Pas besoin d’être un génie de l’informatique : quelques clics, et le tour est joué ! En a peine deux minutes vous obtenez un blog clé en main, prêt à l’emploi.

C’est pratique et fonctionnel

Les fonctionnalités et les interfaces sont souvent très agréables, faciles à comprendre et se sont bien améliorées depuis quelques années. Il suffit de remplir un genre de formulaire pour poster votre billet. Chez certaines plateformes on retrouve des fonctions bien pratiques telles que la sauvegarde automatique et la correction orthographique.

C’est facile à maintenir

Nul besoin de se soucier des mises à jour, elle sont automatiques. De même, il n’y a pas lieu de se tracasser de la gestion du spam voire du côté sécuritaire. Vous pouvez tout simplement vous focaliser sur le plaisir de bloguer !

C’est rapidement référencé dans les moteurs de recherche

Un dernier avantage est que vous êtes rapidement indexé par les moteurs de recherche. Souvent, les plateformes de blog gratuites ont un nom de domaine avec une Page Rank assez élevée, vous en bénéficiez d’emblée lorsque vous commencez à bloguer. Notez cependant qu’il s’agit d’un avantage que sur le court-terme, car sur le long-terme, vous risquez fortement d’être dépassé par les blogs disposant de leurs propres noms de domaine et hébergement.

Le contre

C’est difficilement « customisable »

Vous allez vite vous en rendre compte, les offres conceptuelles des plateformes gratuites sont extrêmement limitées, si bien que vous allez vous noyez dans l’homogénéité objectivement constatée que sont les blogs gratuits aux templates par défaut. Et il y a peu de place à la personnalisation. Si vous souhaitez être unique, il va du coup falloir taper dans le CSS et HTML, et encore…

C’est peu configurable

Même si les fonctionnalités se sont améliorées au fil des années, elles restent assez limitées. Ou sinon il faut payer pour des options supplémentaires. Vous êtes contraint de par les modalités imposées par la plateforme, et vous ne jouissez pas entièrement de cette faculté d’adapter votre blog en fonction de vos besoins (intégration de plugins par exemple).

C’est moins libre

Etant donné que vous ne possédez pas votre nom de domaine, vous n’êtes pas vraiment propriétaire de votre blog et vous n’en avez pas le contrôle total. En fait, vous êtes à la merci de la plateforme de blog. Si vous abandonnez votre blog quelques temps, il peut vite être accaparé par de la publicité obstrusive, sans rapport et difficile à s’en débarrasser. Et si la plateforme met la clé sous la porte, vous pouvez dire adieu à tout votre contenu (parfois synonyme de plusieurs années de travail !).

Cela ne fait pas « pro »

Souvent, les plateformes gratuites ont une connotation d’amateurisme à la skyblog ou MySpace. Dans les esprits, les blogs gratuits sont plutôt prisés par les ados, ou par des personnes souhaitant tout simplement partager leurs pensées ou leurs photos personnelles. Il n’y a donc pas forcément d’attentes prononcées en termes de contenu de qualité. Ainsi, lorsqu’un visiteur atterrit sur un blog gratuit avec une extension au nom de la plateforme (qui au passage, rend la mémorisation de l’URL plus difficile), il se peut qu’il ait un avis biaisé sur la crédibilité de votre blog. Et ça le fait moins sur le cartes de visite…

Quid de la monétisation ?

S’il est vrai que certaines plateformes gratuites peuvent être restrictives en matière de monétisation (notamment avec les publicités), d’autres en revanche peuvent tout à faire vous faire gagner des sommes plus que coquettes. Ce témoignage (en anglais) de Sid, blogueur de Geeks Make Money démontre qu’il est parfaitement possible de monétiser un blog blogspot.

Pour qui  ?

Voici quelques variables à prendre en compte pour savoir si les plateformes de blog peuvent vous convenir :

- l’essence/les objectifs de votre blog : si vous voulez juste un blog en tant qu’hobby, pour raconter votre vie personnelle, partager vos pensées ou vos photos, vous amusez…

- le manque de temps : si vous ne savez pas ou ne pouvez pas vous engager à écrire sur la durée et de façon régulière

- le manque d’expérience/connaissances techniques : si vous n’avez pas d’expérience et que vous ne désirez pas vous plonger dans le côté technique du blogging ou déléguer à un pro

En gros, les plateformes gratuites sont idéales pour ceux qui veulent tout simplement s’adonner aux fondements du blogging, c’est-à-dire, « partager » sans besoin de se soucier d’autre chose. Si vous êtes motivé et que vous voulez « travailler » sur votre blog de façon assidue pour le monétiser, alors il faut sérieusement penser à acquérir votre propre nom de domaine et hébergement.

 

Pour en revenir à Clémence, elle a choisi de bloguer sur sa passion, les orchidées, quand elle en a le temps. Même s’il s’agit d’une niche qui peut être profitable, je dirai que la plateforme gratuite est une bonne alternative, en raison de ses contraintes professionnelles. Il vaut mieux tester et se mettre dans le bain, ce qui est possible avec les blogs gratuits, au lieu de remettre à plus tard (le temps d’acquérir les connaissances techniques nécessaires), ce qui peut être une plus grosse erreur, puisque vous risquez de ne jamais vous lancer !

 

Source : Choosing a Blog Plaform by Darren Rowse

Articles connexes:

  • http://hsia.fr/ Ling-en Hsia

    Des plateformes telles que wordpress.com offre la possibilité d’utiliser son propre nom de domaine moyennant un coup. 
    Tumblr.com aussi mais c’est gratuit.

    Mais au-delà du problème du nom de domaine, on ne possède pas ces sites. L’hébergement ne nous appartient pas et en cas de problème, on peut tout perdre (ça n’arrive pas non plus tous les jours tant qu’on fait pas de bêtises).

    Je préconise pour ma part d’utiliser wordpress.com pendant 1 mois et si on y prend goût, de passer à wordpress.org (la version auto-hébergée). Comme ça, la transition ne se fait pas douloureusement car c’est presque la même interface. Puis, en raison du faible nombre d’articles, le copier-coller n’est pas un grand labeur.
    :)

    • http://www.yoannromano.com Yoann Romano

      Attention cependant au copier-coller, pour des raisons de duplicate content qui diminueront le référencement du second site, simplement parce que l’on a pas pris la peine de supprimer proprement les données du premier.

      • http://www.tool-blog.fr/ Dave

        une redirection 301 s’impose dans ce cas pour éviter d’être pénalisé au niveau du référencement, comme cela, le transfert se fait en douceur…;-)

  • Pingback: Le pour et le contre des blogs avec hébergement propre | Apprendre à Bloguer

  • http://www.yoannromano.com Yoann Romano

    Ceci dit, même si vous souhaitez uniquement partager votre contenu avec autrui sans monétisation aucune, je vous recommande fortement de sauvegarder vos données ailleurs 

    Quand on se rend compte de ce conseil il est souvent trop tard.

  • kinglouis

    Salut,

    Je gère une plateforme de blog gratuite et je me permets donc d’émettre 2-3 remarques :
    - au delà du bénéfice du référencement, il y a tout un aspect « on vous aide à vous faire connaitre » chez une plateforme gratuite (ex : via un annuaire des blogs) car plus les blogs sont visités, plus il y a de revenus publicitaires
    - il y a aussi un support technique que l’on n’a pas si on héberge soi même un script (ou il faut passer par des forums)
    - au niveau de la monétisation, de plus en plus de blogs rentabilisent via de la vente en ligne (surtout les objets fabriqués à la main ou les vêtements). On peut aussi vendre du contenu (genre un livre blanc), tout dépend de son secteur.

    Après, clairement on n’atteint pas la configuration d’un WordPress (le script) avec ses 1001 plugins et thèmes.